Manifestations

Agenda

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Rechercher

Partenaires

Agglo Provence verte

 logo pays de la provence verte

 logo cd83

logo PACA

logo pnrsb

 LOGO SIVEDNG

 Logo CSC


Sites Naturels

Les lacs

Le grand et le petit lac Laoucien

Pour découvrir ces deux lacs, il faut prendre la route départementale qui relie La Roquebrussanne à Garéoult. L’aire de stationnement est située sur la gauche de la R.D. à trois kilomètres environ de la sortie de notre village.

A la belle saison, nombreux sont ceux qui viennent pique-niquer sous les arbres des environs tout en admirant l’eau turquoise du plus important des deux lacs.

Il arrive parfois que le Petit Laoucien soit momentanément à sec, mais après un orage la cascade qui s’y déverse est impressionnante ;

Deux étymologies vous sont proposées, issues du provençal :

-          le mot LAOU signifie labour. Autrefois, lorsque le petit lac se trouvait à sec en période de sécheresse, on descendait un âne attelé à une charrue pour en labourer le fond, très riche en humus végétal. On y semait des haricots que l’on récoltait avant les pluies ;

-          LAOUCOUN signifie cuvette, lavabo. Cette proposition, plus réaliste étant donné la dimension de nos lacs, manque cruellement de la poésie dont nous aimons parer les toponymes locaux.

L’orthographe même varie suivant les textes et vous trouverez aussi les acceptions LAUCIEN, LOTIEN et LAOUTIEN.

Le Grand Laoucien, site classé, atteint par endroit 43 mètres de profondeur pour un diamètre d’environ 150 mètres.

Sa forme circulaire a d’abord fait penser qu’il s’agissait d’un ancien cratère, mais il n’en est rien. On ne retrouve en effet aux abords aucune roche d’origine volcanique. L’étude menée en 1900 montre qu’il s’agit d’un effondrement dans les gypses de terrains triasiques. D’autres travaux ont montré que les lacs roquiers sont liés à la plupart des sources de la région.
Dans son ouvrage LA ROQUE-BRUSSANNE (VAR) Notice historique, publié en 1874, J.E. BREMOND, avocat au Parlement d’Aix, rappelle les craintes provoquées par le Grand Laoucien : On fait annuellement à La Roque,le deuxième dimanche du mois de mai, une procession pour bénir les eaux… Le peuple a encore la superstition de croire que, si on ne bénissait pas le lac, il en sortirait, dans le courant de l’année, des flammes qui ravageraient la contrée…

Un autre ouvrage décrit les odeurs pestilentielles de soufre et d’œufs pourris qui se dégageraient du lac les jours chauds chargés d’orage.

Les Orris

Au fond du vallon des Baumes, on découvre un endroit surprenant, composé de rochers, d’arbres et d’eaux jaillissantes. Ce site, officiellement classée, s’appelle les Orris.

L’étymologie du nom

Nous trouvons 3 orthographes : Horry, Orry et Orri

« horreum » en latin signifie grenier
« hortus » en latin signifie jardin

Au moyen âge, en occitan le verbe « orriar » avait le sens « d’aller sur la montagne »  cette  dernière supposition semblerait se rapprocher de notre région.

L’ORRI est un habitat pastoral construit en pierres sèches à partir d’un rocher d’appui, l’entrée est orientée vers le sud, les murs sont épais à tendance circulaires. A l’intérieur, on y trouvait généralement une banquette en pierres (le jas) couverte d’herbes, de feuilles, de mousses qui servaient de literie au berger sans qu’il se déshabille pendant quatre à cinq mois. On pouvait y faire du feu, deux pierres juxtaposées et un trou dans la muraille faisaient office de cheminée.
Le berger vivait au milieu de son troupeau en trouvant refuge pour la nuit dans cet habitat pastoral.

les-orris-source-01les-orris-hermite-01

les-orris-hermite-02les-orris-hermite-03

les-orris-bassin-01

La montagne de la Loube

Image

La montagne de la Loube culmine à 834 mètres, dominant La Roquebrussanne et le plateau de l'Issole.

Le Mons Pennicus antique, de penna, pointes, serait devenu montagne de la Loube en raison de la forme des rochers évoquant les dents de la scie des forestiers. D'autres préfèrent y voir le souvenir des loups qui, jusqu'au XIX ème siècle, abondaient dans la région...

Un abri sous roche où a été découvert un fragment de molaire de mammouth est le premier habitat connu sur le territoire de La Roquebrussanne.

La Loube est un espace forestier protégé ayant conservé un aspect sauvage.On peut atteindre le sommet par une voie privée interdite aux véhicules mais que les piétons sont autorisés à emprunter. Attention, en été aux limitations en cas de sécheresse et de vent violent (se renseigner à l'office de tourisme).

Image En cours de route, vous pourrez admirer des roches de type dolomitique ruiniformes.

Donnez libre cours à votre imagination, vous inventerez à votre tour des contes fantastiques ayant pour héros le rocher à tête de chat, le géant transformé en bloc de pierre, etc.

Vallons, ravins, défilés s'étendent sur 25 kilomètres.

N'hésitez pas à vous arrêter régulièrement pour découvrir les différents points de vue sur le plateau de l'Issole.

La flore est très riche et évolue en fonction de l'altitude.

Le pin d'Alep cède la place au pin Sylvestre? C'est que vous approchez du sommet.

Vous verrez tour à tour chênes pubescents, sorbiers, érables, lavande, genêts cendrés, genêts de Lobel, buis, genévriers de Phénicie, Cyclamen repandum... La liste n'est pas exhaustive.

Les amoureux des oiseaux pourront observer entre autres le Grand Duc nicheur, l'aigle de Bonelli, les passereaux des falaises.

Et au détour d'une sente, vous rencontrerez peut-être un habitué des lieux, le sanglier.

Vous serez récompensé de votre effort en arrivant où se trouve une table d'orientation. Des sommets enneigés des Alpes aux îles d'Or, c'est un panorama majestueux qui vous attend.

La-loube-04La-Loube-11-agnis

La-loube-02La-loube-05

Coordonnées

Mairie de La Roquebrussanne
31 Av. Georges Clémenceau
83136 La Roquebrussanne

Tél : 04 94 37 00 90

Horaires et contact

Identification